Bienvenue sur Mecatronix.fr

Salon de jardin en teck : bien l’entretenir pour le garder le plus longtemps possible !

Hier, j’ai reçu une commande que j’attendais depuis quelques semaines : mon nouveau salon de jardin. En effet, je l’avais acheté sur cette boutique en ligne début février mais la livraison n’était prévue qu’en mars. En attendant, j’ai pu me renseigner sur l’entretien car mes meubles sont en teck brut. Bien que ce matériau soit résistant à l’humidité, il faut tout de même le protéger, surtout si on veut qu’il conserve sa belle couleur et qu’il reste en bon état pendant plusieurs années. Sur le web, j’ai donc trouvé plusieurs astuces que je souhaite partager avec vous aujourd’hui.

Les produits essentiels pour protéger son mobilier

Le teck est un bois imputrescible, il ne craint donc pas l’humidité et la stagnation de l’eau. Cependant, il est sensible aux rayons du soleil (qui peuvent altérer sa couleur) et aux intempéries (je pense au gel notamment, ou à la grêle). Alors, pour éviter qu’il devienne gris au bout d’une saison, il est conseillé de l’entretenir. Rassurez-vous, les gestes sont assez simples et à la portée de tous. Pour garder l’apparence du bois, on peut appliquer un fixateur sur son salon de jardin brut. Cela permet aussi de prévenir les salissures. Pour le protéger, il est possible de le traiter avec l’huile de teck. Toutefois, il n’est pas nécessaire de le faire régulièrement, une fois par an suffit largement. De même, si vous ne les rentrez pas et si votre mobilier – comme le mien d’ailleurs – reste à l’extérieur au printemps et en été, prévoyez une bâche pour le couvrir les jours de pluie. Bien sûr, il est fortement déconseillé d’utiliser des produits chimiques, surtout s’ils ne sont pas adaptés à cette essence toxique.

Hiver : faut-il le ranger ou peut-on le laisser dehors ?

Quand on achète un salon de jardin en teck brut, une question revient. En hiver, est-il indispensable de le rentrer dans le garage ? En fait, il n’y a pas une unique réponse. Certains vous diront que c’est obligatoire pour le protéger quand d’autres vous expliqueront qu’une simple bâche, posée sur la table et/ou les chaises, peut suffire. Cela dépend donc de l’endroit où l’on réside (quel temps fait-il en hiver ? Est-ce qu’il gèle souvent ? Est-ce qu’il pleut beaucoup ?), de la place dont on dispose (sous-sol, garage, dépendance ou autre lieu pour le stocker au sec) et de ses envies. En effet, si cela ne vous ennuie pas que le bois change de couleur et vire au gris, rien ne vous empêche de le laisser à l’extérieur. En revanche, si vous souhaitez conserver son aspect authentique et sa teinte d’origine, mieux vaut le mettre à l’abri. De mon côté, je le stockerai dans mon garage car j’ai bien l’intention d’en prendre soin !

Laisser une réponse

*